selection835
Il n'y a aucune réduction soudaine de la population de Grandrif. Effectivement, on peut représenter la population par une courbe presque rectiligne. On note cependant une chute brutale de 234 personnes (22 %) entre 1911 et 1922, qui peut s'expliquer par une lecture du monument aux morts lorsque l'on considère le nombre de ceux qui sont disparus lors de la Première Guerre mondiale. Pour Grandrif cela représentait 4,1 % de la population, que l'on peut comparer aux 4,28 % pour la France dans son ensemble. La plupart d'entre eux étaient des hommes jeunes, souvent pères de famille. Les effets à moyen terme sur la vie économique dans des petites communautés comme Grandrif ont été dévastateurs. De l'époque où la commune abondait en moulins à eau, petits ateliers, restaurants, hôtels, boucheries, boulangeries et épiceries, seul l'auberge reste.
There is no sudden reduction in the population of Grandrif. Indeed it is almost a straight line. A rapid drop of 234 (22%) between 1911 and 1921 is explained by a study of the war memorial listing 40 who died in WW1.

For Grandrif this was 4,1% of the population, c.f., 4,28% for France as a whole. In the main these would have been young men, often with families. The medium term effect on commerce in small communities like Grandrif was devastating.

From a time when the commune abounded with water mills, small workshops, restaurants, hotels, butchers shops, bakeries and general stores, only the auberge remains.