selection770
Notre blason a été conçu par Christian Gallon, un membre d'une famille établie depuis longtemps de village, en 1984

Il est facile expliquer le segment supérieur gauche car la ligne bleue onduleuse dénote le ruisseau dont le nom de village est dérivé. Le nom est apparu sous diverses formes avec Grandis Rious (11eme siecle), Grandirivo (13eme siecle) et Grandrife sur une carte postale de1909, avec Grand Ruisseau dans l'intervalle
.
L'explication de la roue est plus compliquée. Au Moyens Âges, cette région a été dominée par deux familles. L'un était les Seigneurs de la Roue. Ceci semble être une explication simple pour la roue. Mais non, parce que le blason est en fait celui de la famille de Du Patural qui a joué un rôle important dans la vie de la commune du 14ème au 19ème siècles.

Selon une tradition orale, la famille du Patural proviendrait d'une union illegitime entre un Seigneur de la Roue et une bergère du village d'Eyvant.

http://www.grandrif.org/grandrif/p/chroniques/les-du-pastural

La famille de la Roue avait déjà un blason, aussi je présume que le bâtard a choisi de montrer clairement son ascendance en prenant la roue comme blason

En haut à droite se trouve un chien portant du pain. Ceci se rapporte à l'histoire de St.Roch, un des deux saints patrons de notre église.

St Roch est né en 1295 à Montpellier où son père était gouverneur. Il est né avec une tache de vin en forme d’une croix rouge. À l’age de vingt ans, il est devenu orphelin. Il a légué sa richesse aux pauvres et les fonctions de gouverneur à son oncle. Il a fait un pèlerinage à Rome.

Mais la peste bubonique faisait rage (s'était répandue) partout en Europe, et St Roch avait seulement atteint Acquapendente quand il commença à aider les malades. Il y eut un grand succès en guérissant et il connut le même succès à Cesana, Mantua, Modena et Palma et les autres villes des environs de Rome.

À Piacenza, il fut contaminé par la peste bubonique. Les villageois le renvoyèrent du village et il trouva refuge dans la forêt et il serait mort si un chien ne lui avait pas apporté du pain chaque jour.


La statue que vous trouverez dans notre église est la pose traditionnelle dans laquelle le chien offre le pain et St. Roch expose les marques de la peste bubonique

Finalement, St Roch retourna à Montpellier, mais toujours habillé en pèlerin. Immédiatement il fut arrêté par les officiers de son oncle, qui pensèrent que c'était un espion. Il languit en prison jusqu'à sa mort le 13 août 1372 sans avoir révélé son nom, pour éviter la gloire de ce monde.

Quand il mourut, sa tache de vin révéla son identité. Bientôt il fut canonisé et une grande église fut élevée en son honneur.

Il est commémoré dans l'ensemble de l'Europe comprenant Scuola Grande di San Rocco et l'église adjacente à Venise. Le Scuola Grande est célèbre pour ses peintures de Tintoretto, qui a peint St Roch dans la gloire sur une toile de plafond (1564)
selection811